il y a 2 mois

Pourquoi les évolutions salariales ne pourront pas compenser l'inflation [Alexandre Mirlicourtois]

Xerfi Canal
Xerfi Canal
Sous la poussée de la vie chère, un premier train d’augmentation avait porté la hausse du salaire mensuel de base dans le privé, hors primes et heures supplémentaires, à 3% au 2ème trimestre. Un second était attendu dès cet automne compte tenue de la poursuite de l’accélération de l’inflation cet été à quoi s’ajoutait un rapport de force plus favorable aux salariés. Les négociations annuelles pour 2023 s’annonçaient donc sous de bons auspices pour les travailleurs. [...]
Plus sur

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir