Arnaud Chiche : «Une étude israélienne montre que si on fait un 4ème rappel à plus de 80 ans, la protection contre le virus est deux fois meilleure pour l’infection et on fait 4 fois moins de formes graves»

il y a 2 ans
Le médecin anesthésiste réanimateur Arnaud Chiche explique que dans la stratégie de protéger toutes les personnes les plus fragiles face au léger rebond actuel de l’épidémie, il faut inciter les personnes âgées de plus de 80 ans à faire une quatrième dose de rappel : «Une étude israélienne montre que si on fait un 4ème rappel à plus de 80 ans, la protection contre le virus est deux fois meilleure pour l’infection et on fait 4 fois moins de formes graves».

Recommandée