Grégory Joron: «Faire peser l’état de la France sur les épaules d’Emmanuel Macron, je ne suis ni son porte-parole, ni son défenseur, mais je ne suis pas sûr qu’en cinq ans on puisse faire grand-chose vu l’état dans lequel était notre pays il y a cinq ans»

  • il y a 2 ans
Grégory Joron, secrétaire général unité SGP Police, donne son avis sur les efforts consentis par Emmanuel Macron sur la thématique de la sécurité lors de son quinquennat : Grégory Joron : «Faire peser l’état de la France sur les épaules d’Emmanuel Macron, je ne suis ni son porte-parole, ni son défenseur, mais je ne suis pas sûr qu’en cinq ans on puisse faire grand-chose vu l’état dans lequel était notre pays il y a cinq ans.»