Le meilleur colombier, gâteau marseillais dégusté à la Pentecôte, a été élu

  • le mois dernier
Jeudi 16 mai, à quelques jours de la Pentecôte, le Groupement des artisans boulangers pâtissiers des Bouches-du-Rhône s’est réuni pour élire le meilleur Colombier du département. Un concours qui a pour but chaque année de valoriser le savoir-faire des artisans mais aussi donner de la visibilité à ce gâteau si peu connu du grand public.

Un biscuit à base d’amandes légèrement coloré en rose et imbibé d’un sirop de kirsch, garni de fines tranches de melon confit et recouvert d’amandes multicolores concassées. Le tout, de forme ovale, est couronné d’une bande en pâte d’amande signée du nom du gâteau. À l’intérieur se cache un sujet : la fameuse colombe. Et comme le veut le dicton : « Qui colombe aura, dans l’année se mariera ».

12 participants ont été départagés par trois professionnels du métier sur deux critères : la présentation et le goût ! C’est donc la boulangerie Alice et Arsen (397 Bd Romain Rolland, 13009 Marseille) qui a remporté le premier prix. Derrière, l’enseigne aubagnaise La Fille du Boulanger (19 Av. Roger Salengro, 13400 Aubagne) s’est également qualifié à la deuxième place. Et c’est un second marseillais, Au Moulin Doré (425 Rue Paradis, 13008 Marseille), qui a fermé le podium.