Barber : Summer Music (Musiciens de l'Orchestre philharmonique de Radio France)

il y a 11 mois
Anne-Sophie Neves (flûte), Stéphane Suchanek (Hautbois), Lilian Harismendy (Clarinette), Hugues Viallon (Cor) et Wladimir Weimer (Basson) interprètent Summer Music, pour quintette à vents, pièce composée par Samuel Barber. Extrait du concert donné le 29 avril 2022 à la Maison de la Radio et de la Musique.

Comme de nombreux artistes, compositeurs ou écrivains, Samuel Barber est toujours victime du succès d’une seule de ses œuvres, en l’occurrence le deuxième mouvement, Adagio, de son Premier Quatuor à cordes composé en 1936, page orchestrée deux années plus tard sous le titre Adagio for strings. Créé sous la direction d’Arturo Toscanini, joué aux obsèques de Roosevelt, de Grace Kelly, du prince Rainier, du roi Baudouin, en hommage aux victimes des attentats de 2015 à Paris, et présent dans une dizaine de films, en particulier Platoon d’Oliver Stone, cet Adagio pour cordes connaît même une version chorale sous forme d’un Agnus Dei, réalisée par le compositeur en 1967 !
C’est pourtant l’arbre qui cache une forêt de partitions signées Barber : trois opéras, quatre musiques de ballet, des concertos (pour violon, pour piano, pour violoncelle, pour vents), deux symphonies, de la musique pour piano, pour orgue, des dizaines de mélodies (dont Knoxville : Summer of 1915), mais aussi de la musique de chambre. En 1953, Barber composa son Opus 31 à la demande de la Société de musique de chambre de Detroit, une Summer Music pour quintette à vents.
Cette formation rassemblant une flûte, un hautbois, une clarinette, un cor et un basson s’était développée au XIXe siècle, en particulier grâce au compositeur Anton Reicha, auteur de vingt-quatre quintettes à vents, et des compositeurs majeurs du XXe siècle allaient également enrichir ce répertoire : Nielsen, Holst, Schönberg, Villa-Lobos, Ibert, Milhaud, Hindemith, Krenek, Carter, Ligeti, Berio, Stockhausen ou Kurtág. Renonçant à une première version pour septuor, Samuel Barber utilisa dans sa Summer Music des éléments de composition d’une œuvre orchestrale non-publiée de 1945, Horizon, et bénéficia des conseils techniques du New York Wind Quintet. À l’issue de la création en 1956 à l’Institut des Arts de Detroit (ville alors en plein essor automobile), Barber reçut, en plus de la rémunération de la commande, deux mille dollars de dons du public !

Pensez à vous abonner pour découvrir d’autres vidéos France Musique !
https://www.youtube.com/channel/UCiPYZkZeNbYTQZKNMlB0Gsw?sub_confirmation=1

Découvrez tout France Musique :
► Site internet - https://www.radiofrance.fr/francemusique
► Espace Concerts - https://www.radiofrance.fr/concerts
► Newsletters - https://www.radiofrance.fr/francemusique/newsletters

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
► Facebook - https://facebook.com/FranceMusique
► Twitter - https://twitter.com/francemusique?lang=fr
► Instagram - https://www.instagram.com/francemusique/?hl=fr
► TikTok - https://www.tiktok.com/@francemusique?lang=fr

Recommandée