il y a 2 mois

Après la Suède, la droite radicale fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire cette nuit de Giorgia Meloni aux législatives de en Italie

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Après la Suède, la droite radicale fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire cette nuit de Giorgia Meloni aux législatives de en Italie, où pour la première fois depuis 1945. En restant dans l'opposition à tous les gouvernements qui se sont succédé depuis les législatives de 2018, Fratelli d'Italia (FdI) s'est imposé comme la principale alternative, passant de 4,3% à environ un quart des voix, selon les premiers sondages de sortie des urnes, devenant ainsi le premier parti du pays.

La coalition qu'elle forme avec l'autre parti eurosceptique d'extrême droite, la Ligue de Matteo Salvini, et Forza Italia, le parti conservateur de Silvio Berlusconi, récolterait jusqu'à 47% des suffrages.

Et avec le jeu complexe du système électoral, elle devrait s'assurer la majorité absolue des sièges aussi bien à la Chambre des députés qu'au Sénat. Si ces résultats se confirmaient, FdI et la Ligue remporteraient ensemble "le pourcentage le plus élevé de votes jamais enregistré par des partis d'extrême droite dans l'histoire de l'Europe occidentale de 1945 à aujourd'hui", a relevé le Centre italien d'Etudes électorales (CISE).

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir