il y a 9 mois

Guerre d'Ukraine : le boycott radical de Vladimir Poutine par la reine Elizabeth II l'éloigne claire

BuzzBuzzNews
BuzzBuzzNews
Elizabeth II est très engagée aux côtés de l’Ukraine. Après avoir aidé le pays financièrement, elle décide désormais de pénaliser Vladimir Poutine et la Russie.
#GuerreUkraine #Ce #boycottradical
Cela fait maintenant 22 jours que Vladimir Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine. Depuis, pour le stopper sans violence, les pays du monde entier et de l’Europe ne cessent de négocier et d’apporter leur soutien à l’Ukraine. Bien plus, les grandes enseignes, des banques et les marchés internationaux quittent la Russie afin de la pénaliser.

C’est désormais au tour de l’Angleterre d’appuyer ses positions. C’est chose faite, Élizabeth II, qui n’a pas pour habitude d’intervenir dans les débats politiques, a clairement pris position pour soutenir l’Ukraine. D’après les informations du Guardian celle-ci aurait boycotté Vladimir Poutine en demandant de retirer certaines de ses pièces exposées au musée du Kremlin.

Parmi ces pièces : trois épées du XVIIè siècle, un gantelet de duel du XVIIe, une armure de Henry VIII gravée, un casque de cavalerie et une cuissarde de la guerre civile. Quelques dons exposés en l’honneur de l’exposition sur les duels, parrainée par un oligarque russe proche de Vladimir Poutine. Une décision que le porte-parole a expliquée publiquement : "En raison de l’escalade de la situation en Ukraine, les armureries royales ont rappelé les articles prêtés" afin d’insister sur la culpabilité de la Russie.

Une décision prise avec le cœur pour celle qui avait déjà rencontré Vladimir Poutine en 2003, et repartie avec une mauvaise intuition : "La seule fois où j’ai rencontré Vladimir Poutine, c’était en 2003 lors d’une visite officielle et mon chien de l’époque a aboyé très fort. Les chiens ont des instincts intéressants, n’est-ce pas ?" L’occasion maintenant de lui faire savoir ce qu’elle pense vraiment.

À voir aussi :

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir