il y a 9 mois

Présidentielle : Marion Maréchal à Eric Zemmour : "Éric, nous n'avons pas la même origine, religion, parcours politique, mais nous sommes unis par l'amour de la France"

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
La nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal, a officialisé son ralliement à Eric Zemmour ce dimanche lors du meeting du candidat Reconquête ! à Toulon, dans le Var, nouvel épisode de la guerre fratricide au sein de l’extrême droite à l’approche de la présidentielle.

« J’ai la certitude que la recomposition politique va advenir, je crois de nouveau la victoire possible », a lancé l’ancienne députée FN (devenu RN) du Vaucluse, âgée de 32 ans, qui est apparue enceinte à la tribune.

Elle a fustigé Emmanuel Macron, un « président diviseur », qui nous « a obligés à trier entre vaccinés et non vaccinés » et « ouvre la voie à la lutte des races avec cette idéologie + woke + ».

Marion Maréchal a loué la France « fille aînée de l’Église » et lancé : ""Éric, nous n'avons pas la même origine, religion, parcours politique, nous n'appartenons pas à la même génération. Malgré tout, nous sommes unis par la force qui unit des millions de Français : l'amour de la France."

Plus conservatrice que Marine Le Pen sur les questions sociétales et davantage libérale en économie, Marion Maréchal avait affirmé au Figaro en janvier « pencher pour Éric Zemmour » malgré « un sujet familial » avec sa tante. La petite fille de Jean-Marie Le Pen avait aussi fait part de sa volonté de revenir dans la vie politique, visant visiblement les législatives, peut-être à nouveau dans le Vaucluse.

Quatre eurodéputés RN, dont Gilbert Collard, mais aussi un membre dirigeant du parti, Nicolas Bay, ainsi que l’unique sénateur que comptait le Rassemblement national, Stéphane Ravier, ont rejoint ces dernières semaines la campagne de M. Zemmour. Samedi, Marine Le Pen a ironisé sur le ralliement de sa nièce, une « bouée de sauvetage » de la campagne d’Eric Zemmour qui est « en train de s’effondrer ».

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir