Zelensky à l’Assemblée, une « instrumentalisation » de l’Ukraine, pestent les oppositions

  • le mois dernier
De Marine Le Pen à Manon Aubry en passant par Olivier Marleix, plusieurs voix se sont élevées pour critiquer une « instrumentalisation » de la guerre en Ukraine avant le scrutin européen.

Le chef des députés Les Républicains Olivier Marleix a fait savoir qu’il désapprouvait la prise de parole du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui aura lieu dans l’enceinte de l’Assemblée nationale vendredi 7 juin, soit à deux jours du scrutin des européennes. Une ligne partagée au Rassemblement national et chez les Insoumis.

En marge des célébrations du 80e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, Emmanuel Macron recevra en effet son homologue ukrainien à l’Élysée ce vendredi pour discuter des « besoins de l’Ukraine » dans la guerre qui l’oppose à la Russie. Durant cette séquence, le chef de l’État ukrainien prononcera un discours devant l’Assemblée nationale. Pour rappel, ce sera la deuxième fois qu’il s’adressera directement aux élus, après une visioconférence en mars 2022.

Recommandée