Karim Zeribi : «De tout temps, on a laissé les étudiants manifester pour des causes.»

  • le mois dernier
Karim Zeribi : «Tant que ça ne bloque pas les cours et les examens, la conscience politique de ces étudiants a le droit de s'exprimer. De tout temps, on a laissé les étudiants manifester pour des causes.»

Recommandée