Benfica : Angel Di Maria, le cauchemar de l'OM

  • 2 months ago
#LigueEuropa #OlympiquedeMarseille #Benfica #ÁngelDiMaría

Défi à relever pour l’Olympique de Marseille

Dans des saisons parfois plus compliquées, la Coupe d’Europe fait souvent office de joli moyen pour sauver les meubles. Ayant connu quatre entraîneurs lors de cette cuvée 2023-2024, l’Olympique de Marseille aspire à poursuivre sa belle épopée en Ligue Europa. Pour ce faire, il faudra passer l’obstacle Benfica en quarts de finale. Se déplaçant ce jeudi dans la capitale portugaise, les hommes de Jean-Louis Gasset savent que l’emporter à Lisbonne ne sera pas une mince affaire. Vu l’historique du club phocéen en terres portugaises, il n’y a pas de quoi être serein. En effet, en 9 déplacements dans le sud de l’Europe, Marseille n’a gagné qu’une fois (le Sporting CP en 2022).

La menace Ángel Di María

Outre cette statistique terrifiante, les pensionnaires du Vélodrome peuvent craindre la présence d’Ángel Di María dans le camp d’en face. En effet, dans le romantisme de sa belle carrière à travers l’Europe, l’Argentin est retourné cet été avec son premier amour sur le Vieux Continent. À l’heure où les joueurs de haut niveau sont de plus en plus tentés à l’idée de rejoindre l’Arabie saoudite ou les États-Unis pour trouver un confort social et économique, El Fideo a fait le choix de revenir là où tout a commencé pour lui. Un choix qui a été salué par son entraîneur Roger Schmidt vendredi dernier : «quand il est arrivé cet été, c’était quelque chose de fantastique pour le club et pour le football, car c’est une histoire fantastique. Commencer en Europe, en tant que joueur argentin, à Benfica et après l’une des meilleures carrières de tout le football, revenir à Benfica et continuer à jouer au plus haut niveau.»

Les performances redoutables d’Ángel Di María

Outre le romantisme de cette idylle, le champion du monde 2022 est encore largement au niveau. Très rarement blessé, l’ancien de Manchester United et du Real Madrid compte 42 apparitions avec le SLB cette saison. Une saison pleine récompensée par un statut de titulaire inamovible et par des statistiques plus que reluisantes. En effet, avec 15 buts et 13 passes décisives, le gaucher de 36 ans est toujours un joueur redoutable qui est admiré pour sa grâce et sa vista habituelles. À son niveau, l’OM doit donc se méfier de l’ex Parisien qui connaît bien les rencontres face à Marseille. En effet, lors de ses sept années dans la capitale, le natif de Rosario a joué 17 fois contre les Olympiens. Le tout pour cinq r