Le chercheur français Laurent Vinatier, accusé de ne pas s'être inscrit en tant qu'agent étranger dans la collecte d'informations sur l'armée russe, a plaidé coupable devant un tribunal de Moscou, selon le média RIA. Le quadragénaire a été placé en déten

  • le mois dernier
Le chercheur français Laurent Vinatier, accusé de ne pas s'être inscrit en tant qu'agent étranger dans la collecte d'informations sur l'armée russe, a plaidé coupable devant un tribunal de Moscou, selon le média RIA. Le quadragénaire a été placé en détention jusqu'au 5 août.

Recommandée