Cambriolages en série dans un Crous à Paris : la détresse des étudiants
  • il y a 2 mois
« Je ne peux pas continuer mes études comme ça, c'est la deuxième fois qu'ils me cambriolent ». Quand Moustapha rentre de vacances ce 26 février, il découvre son appartement grand ouvert, la serrure complètement arrachée. Cet étudiant en droit à la Sorbonne réside depuis septembre dans une chambre de la résidence Crous Amiral Mouchez (Paris XIII). Selon ses habitants, la vie dans le bâtiment est rythmée par les problèmes de rats, de chauffage et depuis plus d'un an, d'intrusions répétées. Alors, quand les cambriolages se multiplient, « c'est la goutte de trop » pour ces étudiants boursiers qui dénoncent l'inaction des services du Crous de Paris.
Recommandée