Luis Suárez ne compte pas abandonner avec l'Uruguay, Grêmio et l'Inter Miami !

Retour en sélection pour Luis Suárez

Peu de personnes auraient cru revoir Luis Suárez avec l’Uruguay après la Coupe du Monde 2022 au Qatar. En effet, la planète football avait laissé l’ancien joueur de Liverpool dans une fâcheuse posture à Al-Wakrah contre le Ghana. Certains de ses coéquipiers étaient en train d’insulter et menacer l’arbitre allemand Daniel Siebert suite à un penalty oublié, lors de la 3ème journée du groupe H. Et après avoir fait vibrer tant de passionnés pendant une quinzaine d’années, grâce à sa génération dorée portée successivement par Diego Forlán puis le duo Luis Suarez-Edinson Cavani, l’Uruguay n’avait été que l’ombre d’elle-même, ce qui a conduit à une grande révolution marquée par l’arrivée de Marcelo Bielsa sur le banc et la responsabilisation de nouveaux jeunes éléments forts. Mais pour cette trêve internationale de novembre, l’ancien entraîneur de l’OM a décidé de récompenser Luis Suárez de sa belle forme avec le Grêmio pour l’installer dans un nouveau rôle pour la Celeste.

Un retour attendu et mérité

«La performance de Suárez s’exprime en buts. S’il joue très bien mais ne convertit pas, il ne se sentira pas bien. Son équipe est à l’avant-garde et fait partie des attaquants les plus performants du Brésil. La convocation d’un joueur n’est pas faite pour satisfaire qui que ce soit. Si je l’appelle, c’est parce que je considère que cela peut être utile. Les buts parlent pour Suárez. Il marque et aide régulièrement avec beaucoup d’influence. Ce qu’il fait est très précieux», avait précisé le sélectionneur de l’Uruguay, Marcelo Bielsa, quelques jours avant de convoquer le Pistolero dans sa liste de novembre pour les deux rencontres contre l’Argentine (17 novembre) et la Bolivie (22 novembre).

Entré en jeu contre les Tiahuanacos dans la victoire des siens (3-0) à la 73e minute à la place de Darwin Núñez, alors que les 55 000 supporters dans les tribunes de Montevideo avaient déjà scandé son nom à plusieurs reprises, essayant de convaincre Marcelo Bielsa de le faire jouer, Luis Suárez (132 capes 68 buts) n’a pas caché son émotion : «C’est une très belle émotion de rejouer ici. Je ne pouvais pas l’imaginer à cause de la tournure des circonstances au cours des derniers mois après la Coupe du Monde. Avec du mérite, du travail, en faisant bien les choses au club, j’ai gagné cette convocation, pour essayer d’apporter tout ce que je peux à ce groupe spectaculaire. Je profite de ce beau moment et de l’amour des gens qui m’ont donné, ava

Recommended