Fabrice Fries, PDG de l’AFP : » Notre seul parti pris est celui des faits »

L’agence française d’information, parmi les trois plus grandes au monde, est sous le feu des critiques pour sa couverture de la guerre entre le Hamas et Israël

Recommandée