Pénurie de carburants : Non seulement il manque de l'essence, mais en plus les prix augmentent, alors y a-t-il des profiteurs face à la crise ?

l’année dernière
La hausse des prix vient s'ajouter aux difficultés d'approvisionnement qui touchent près de 30% des stations-service ce lundi 10 octobre. Le litre de super SP95-E10 a augmenté, en moyenne, de 7,3 centimes (pour atteindre 1,5914 euro) par rapport à la semaine précédente et celui du diesel de 10,8 centimes (1,8035 euro), selon les données hebdomadaires arrêtées vendredi et publiées ce lundi par le ministère de la Transition écologique.

Il s'agit de la deuxième semaine de hausse d'affilée, après un mois de baisse ininterrompue. Ces prix tiennent compte de la ristourne de 30 centimes consentie par l'État et de celle de 20 centimes mise en place dans le réseau TotalEnergies. Alors est-ce que les stations-services profitent de la pénurie ? Regardez l'enquête de France 2 hier soir

Recommandée