il y a 10 mois

Les Républicains accusent Emmanuel Macron de faire sa campagne Présidentielle avec les moyens de l'Etat et de frôler "le détournement de fonds publics"

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Le président des Républicains Christian Jacob a accusé Emmanuel Macron de faire campagne sur les moyens de l'Etat, une situation "pas loin du détournement de fonds publics", dans une interview au Figaro publiée mercredi.
Le chef de l'Etat, qui n'est toujours pas candidat déclaré à la présidentielle, "fait campagne avec les moyens de l'État, ce qui n'est pas acceptable. On n'est pas loin du détournement de fonds publics", a estimé le patron de LR.

Selon lui, Emmanuel Macron retarde son annonce de candidature "parce qu'il n'a pas de bilan à présenter".

Christian Jacob avait saisi le 11 janvier la commission des compte de campagne ainsi que l'Arcom (ex-CSA) pour les alerter sur les dépenses liées aux déplacements d'Emmanuel Macron. Mardi, le député LR Eric Ciotti avait parlé de "scandale démocratique".

Le chef de l’État 'est rendu cette semaine dans la Creuse avec une visite dans un lycée agricole, avant de poursuivre une journée sur le thème de l’attractivité de la ruralité. Accompagné de plusieurs ministres, dont Julien Denormandie, il a évoqué les problématiques liées à la jeunesse, à la démographie médicale, aux services de proximité, mais également à l’agriculture, avec un rappel sur l’importance de l’application de la loi Égalim 2.

Après ces deux jours en Nouvelle-Aquitaine, Emmanuel Macron a visité la quasi-totalité des départements français. Il ne lui en restera qu’une toute petite poignée, selon le décompte de l’Élysée.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir