l’année dernière

Procès des attentats du 13-Novembre : si Salah Abdeslam "ne dit rien, sa lâcheté sera encore plus grande", affirme François Hollande

franceinfo
franceinfo
Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos, "doit parler aux victimes" lors du procès des attentats du 13-Novembre car "s'il ne dit rien, sa lâcheté sera encore plus grande que celle que l'on connaît aujourd'hui", a déclaré François Hollande, ce mercredi sur franceinfo. "Il a un avocat, il pourra s'exprimer, c'est de sa responsabilité de le faire" pour "dire pourquoi il a commis ces actes, s'il a des regrets, quelle était sa participation", a insisté l'ancien président de la République, au pouvoir à l'époque de ces attentats.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir