il y a 3 ans

Un plan pour lutter contre les rodéos urbains

CNEWS
CNEWS
Le ministre de l'Intérieur a salué le policier blessé le 15 mai en intervenant sur un rodéo urbain et ses collègues de la Bac.
Au mépris de la sécurité, parfois à contresens, les amateurs de rodéos sauvages ont multiplié les sorties pendant le confinement. Face à l'ampleur du phénomène, Christophe Castaner a annoncé un nouveau plan qui passe par la saisie systématique des deux roues, mais aussi la réflexion sur plusieurs axes dont la prévention et une meilleure implication de la police municipale. Le ministre réfute toute impunité pour les acteurs de ces actes. Depuis la loi de 2018, participer à un rodéo est un délit punissable de 2 ans de prison et de 30 000 euros d'amende.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir