Viol antisémite - Laurence Ferrari bouleversée sur CNews : "Ces hypocrites qui viennent avec des larmes de crocodile, je m'en fou ! Ce soir, je suis une maman qui dit à cette petite fille : Pardonne-nous"

  • il y a 26 jours
L'émotion de Laurence Ferrari, ce soir sur Cnews, a bouleversé les téléspectateurs, alors que la journaliste revenait sur le viol barbare et antisémite de cette jeune fille de 12 ans qui s'est déroulé à Courbevoie:

"Cette petite fille de 12 ans pourrait être ma ville, ou la votre ou votre petite fille. Sa vie a été broyée par des mineurs biberonnée à la haine antisémite. Le système judiciaire va se mettre en marche et trouver des excuses à l'inexcusable. Mais qui va réparer la vie brisée de cette jeune fille. Ces hypocrites qui viennent pleurer des larmes de crocodile, je m'en fou ! Je ne les écoute pas. Ce soir, je suis une maman, je suis une citoyenne française qui dit à cette petite fille : "Pardonne-nous de ne pas avoir su te protéger de la folie des hommes"

Mardi soir, deux jeunes garçons de 12 et 13 ans soupçonnés d’avoir commis un viol à caractère antisémite sur une adolescente de 12 ans, ont été mis en examen, a indiqué le parquet de Nanterre. Un troisième, âgé de 13 ans, a été placé sous le statut de témoin assisté pour viol mais mis en examen – au même titre que ses deux amis – pour agression sexuelle en réunion, tentative d’extorsion, violence à caractère antisémite, menaces de mort…

A peine entrée, elle est assaillie de questions sur sa religion et sur le fait qu’elle cache qu’elle est juive. Elle assure avoir été traitée de « sale juive » à plusieurs reprises.

Dans sa plainte, elle indique avoir essuyé des coups de pied, des gifles, des tirages de cheveux. L’un des trois adolescents la menace de la brûler.

Elle affirme avoir ensuite été violée à plusieurs reprises par deux des trois adolescents. Ces derniers lui auraient également demandé de leur donner 200 euros sous peine de quoi ils s’en reprendront à elle et sa famille.

Recommandée