Après Marcus Thuram et Kylian Mbappé, Thierry Henry appelle à son tour à faire barrage aux extrêmes aux législatives : "Je suis contre tout ce qui divise !" - Regardez

  • il y a 20 jours
Après Marcus Thuram et Kylian Mbappé, c'est le sélectionneur tricolore Thierry Henry qui s'est exprimé sur les élections législatives anticipées.

Cet après-midi, au début de la conférence de presse de l'équipe de France olympique, il a anticipé les questions des journalistes. "Avant de commencer, je sais où on va certainement aller dans cette conférence de presse donc je vais prendre les devants", a débuté Thierry Henry.

"Je partage tout ce qui a été dit auparavant notamment par les joueurs et le sélectionneur. Je vais citer Marcus (Thuram), Kylian (Mbappé), Ousmane (Dembélé). Le coach aussi (Didier Deschamps)", a-t-il ajouté.

Et de poursuivre : "Il y a quelque chose d’important, ce qui peut faire barrage aux extrêmes, c’est d’aller voter. Donc allez voter ! Personnellement, je suis contre tout ce qui divise. Et un peu plus pour ce qui peut unir".