Dissolution : les législatives auront « les conséquences les plus lourdes de la Ve République », estime Bruno Le Maire

  • le mois dernier
Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a estimé ce 10 juin sur RTL que les élections législatives anticipées prévues après la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale seraient celles qui auraient « les conséquences les plus lourdes pour la France, pour les Français, de l’histoire de la Ve République ».

Recommandée