Dissolution de l'Assemblée nationale : avant Macron, de Gaulle et Chirac l'ont fait

  • le mois dernier
La Ve République vit sa sixième dissolution mais c'est la troisième fois seulement qu'elle est engagée avec une visée plébiscitaire, utilisée un peu comme un référendum. Pari réussi par Charles de Gaulle en 1968, manqué par Jacques Chirac en 1997... Emmanuel Macron se lance dans une "dissolution référendum" de l'Assemblée nationale dont l'issue est des plus incertaines. Les Français sont appelés aux urnes les 30 juin et 7 juillet prochains.

Retrouvez toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats du "Nouvel Obs" sur notre site : https://www.nouvelobs.com

Recommandée