Japon : une ville empêche les touristes de photographier le mont Fuji

  • le mois dernier
Une petite ville japonaise proche du mont Fuji a décidé de dresser une palissade pour faire cesser l’afflux de touristes étrangers à un endroit très prisé pour photographier le célèbre volcan. La ville de Fujikawaguchiko a installé un filet à mailles de 2,50 mètres de hauteur et 20 mètres de longueur.

« C’est regrettable que nous soyons contraints de faire cela parce que certains touristes ne respectent pas les règles », a expliqué vendredi 26 avril à l’Agence France-Presse (AFP) l’un des responsables de la ville. Ce dernier s’est notamment plaint de déchets laissés par les touristes ou encore d’entorses au code de la route.

C’est la dernière décision radicale prise au Japon pour lutter contre les effets du surtourisme, après l’interdiction de prendre des photos dans le quartier des geishas à Kyoto (Ouest), ou l’accès payant et contingenté au mont Fuji à partir de l’été 2024.

Plus de trois millions de visiteurs étrangers sont entrés au Japon en mars, un record pour le pays, qui s’était fermé au tourisme international à l’occasion de l’épidémie de Covid-19.