La darse du Rouvray, un « havre de paix et de biodiversité » que Paris promet de préserver

  • le mois dernier
C’est une sorte de petite impasse fluviale, où canards, cygnes et foulques macroules ont leurs habitudes. Et où les arbres, au bord, ont poussé de manière anarchique. La darse du Rouvray est un bras « mort » du canal de l’Ourcq d’environ 250 mètres de long. La ville de Paris, qui n’en possédait qu’une partie, vient de l’acquérir en totalité.