Philippe de Villiers : «Il fut un temps pour la droite et la gauche française, où la Suède était un modèle.»

  • le mois dernier
Philippe de Villiers : «Il fut un temps pour la droite et la gauche française, où la Suède était un modèle. Or, qu'est-ce qu'il s'est passé ? La Suède a cru à l'immigration invasive, elle en a fait un atout. Aujourd'hui, elle est prise au piège.»