Karim Zeribi : «J'ai du mal à imaginer, que la société peut obliger quelqu'un qui ne donne pas d'affection à en donner.»

  • le mois dernier
Karim Zeribi : «Est-ce que la société peut obliger quelqu'un qui ne donne pas d'affection, qui n'a pas à en donner et qui ne veut pas en donner, d'en donner par une démarche législative ? J'ai du mal à l'imaginer.»

Recommandée