Capitulation, les 100 derniers jours

  • il y a 2 mois
28 janvier 1945 : la guerre, propagée par Goebbels, frappe la Patrie et atteint son paroxysme sur le sol allemand. C'est le début de cent jours d'horreur et de mort, qui font plus de victimes que jamais. Les soldats de Staline avancent à l'est et la Wehrmacht n'a aucune chance contre une force aussi supérieure. Dans une émission de radio, Adolf Hitler s'adresse à son peuple, appelant à un "combat du destin". Des flottes de bombardiers alliés frappent la capitale Berlin et détruisent Dresde, qui est surpeuplée de réfugiés. Les Alliés marchent de l'ouest vers le Rhin.

Recommandée