L'émission "C à vous" sur France 5 a été épinglée par l’ARCOM pour publicité clandestine, en faveur de Free, en recevant Xavier Niel qui est actionnaire de la société qui produit le programme

  • le mois dernier
L'information est passée plutôt inaperçus, mais l'émission "C à vous" sur France 5 a été épinglée par l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) pour « publicité clandestine ». Le gendarme de l’audiovisuel, saisi par le syndicat CFE-CGC des médias, a en effet mis en garde la chaîne pour une séquence de son talk-show diffusée le 30 janvier.
Ce soir-là, Anne-Élisabeth Lemoine reçoit Xavier Niel, patron de Free et actionnaire de Mediawan qui produit l’émission. Pourtant, la journaliste avait pris le soin de préciser les liens du programme avec Xavier Niel, mais cela n'a visiblement pas suffit à l'ARCOM.

Xavier était en effet venu, entre autres, présenter la nouvelle Freebox Ultra. Il s'agissait en fait d'une séquence vantant les performances de la nouvelle box, présentée comme « l’offre la plus généreuse et souvent la plus responsable ».

L’Arcom regrette que « seule la nouvelle offre Free ait été présentée au cours de cette séquence et qu’elle ait fait l’objet de la part de la présentatrice de propos laudatifs et marqués par une absence de critique."

Jean-Jacques Cordival, président de la Fédération CFE-CGC, qui a saisi l'ARCOM dénonçait "l’attitude d’Anne-Élisabeth Lemoine, qui reprendrait des éléments de communication utilisés par Xavier Niel en conférence de presse."

L’Arcom lui a donc donné raison et a adressé le 11 avril une lettre de mise en garde, sans sanction, où elle appelle France Télévisions à « faire preuve de vigilance quant au respect de la règlementation publicitaire et à veiller à ce que les émissions d’information et les programmes qui y concourent soient réalisés dans les conditions qui garantissent l’indépendance de l’information, notamment à l’égard des intérêts économiques des annonceurs ».

Recommandée