L'interview d'actualité - Yorick Berger, pharmacien

  • le mois dernier
Les professions de santé maltraitées. On parle régulièrement des médecins, infirmiers, brancardiers, mais les pharmaciens ne sont pas épargnés. Ils sont victimes tous les jours d’actes d’incivilités. Pour en parler, Johanna Ghiglia reçoit Yorick Berger, pharmacien et Secrétaire Général de la Fédération des pharmaciens d’officines. En France, il y a eu 475 agressions déclarées en 2023, soit plus d’une agression de pharmacien par jour cette année-là. « Les chiffres annoncés sont bien en deçà de la réalité, puisqu’ils sont basés sur du déclaratif », a même précisé l’invité sur le plateau. Une montée de violence qu’il explique notamment par le fait que la profession est la première à être confrontée aux malades, «  la première porte ouverte sans rendez-vous médical ». Selon lui, pas de profil type d’agresseurs, cela touche toutes les tranches de la population. Autre point important, les agressions sont souvent basées sur des motifs « dérisoires », selon Yorick Berger.