Laurent Obertone : «Rien de sérieux n’est fait donc on est condamné à arriver toujours derrière l’ambulance et à faire de grands discours»

il y a 3 mois
L’écrivain, essayiste, spécialiste des questions de sécurité, Laurent Obertone, a évoqué le terrorisme en France : «Rien de sérieux n’est fait donc on est condamné à arriver toujours derrière l’ambulance et à faire de grands discours». 

Recommandée