Guerre Israël-Hamas : pourquoi l’accord sur les otages « satisfait tout le monde »

il y a 3 mois
L’accord conclu, mercredi 22 novembre, entre le gouvernement israélien et le Hamas prévoit l’échange de cinquante femmes et enfants détenus par le groupe islamiste contre des prisonniers palestiniens, ainsi qu’« une accalmie [dans les] combats » durant quatre jours. Une trêve est entrée en vigueur vendredi 24 novembre à 7 heures. Pour Etienne Dignat, chercheur associé au Ceri, spécialiste des négociations lors des prises d’otages, cet accord satisfait à la fois le Hamas, Israël, et les Etats occidentaux. Il explique pourquoi il a fallu un mois et demi pour y parvenir, et en quoi on peut espérer voir là un premier pas vers un accord plus large.