Le virus FIFA a provoqué des ravages chez Gavi, Vinicius Jr, Camavinga, Zaïre-Emery…

#CalendrierSurchargé #Blessures #Débat #Football

Un calendrier surchargé et ses conséquences dévastatrices

Jürgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool, ne mâche pas ses mots quant à la charge de travail excessive imposée aux joueurs dans le football moderne. Il soulève ainsi un débat bien légitime au vu des nombreuses conséquences néfastes de la trêve internationale actuelle. Que ce soit en Europe pour les qualifications de l'Euro 2024, en Afrique ou en Amérique du Sud pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026, les sélections nationales - et par extension les clubs - ont subi de nombreux revers. Une situation qui remet en question les calendriers jugés trop chargés.

Des blessures en cascade et des équipes affaiblies

Un exemple récent illustre parfaitement cette problématique : Gavi. Touché au genou droit lors de la victoire de l'Espagne contre la Géorgie, le milieu de terrain du FC Barcelone devrait être éloigné des terrains pendant plusieurs mois en raison d'une probable rupture des ligaments croisés. Sa participation à l'Euro 2024 est donc incertaine, plongeant ainsi l'équipe nationale espagnole dans le doute et frustrant les supporters du Barça. À cela s'ajoute déjà l'absence de Mikel Oyarzabal, victime d'une blessure aux ischio-jambiers. Les exemples de joueurs blessés durant cette période internationale se multiplient, notamment chez les Bleus.

Une hécatombe qui touche toutes les nations

En plus d'Eduardo Camavinga, qui souffre d'une rupture du ligament latéral externe du genou droit et sera absent au moins deux mois, Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, doit également faire face au départ de Warren Zaïre-Emery, victime d'une grosse entorse de la cheville droite et d'une lésion ligamentaire. Cette situation ternit le bilan offensif impressionnant des Bleus lors de leur victoire écrasante contre Gibraltar et met le PSG de Luis Enrique face à une grande réflexion. Par ailleurs, il faut noter la blessure au genou gauche de Johann Lepenant, milieu de terrain lyonnais, à l'occasion d'un match avec les Espoirs dirigés par Thierry Henry. Malheureusement, ces constats alarmants peuvent également s'appliquer à d'autres sélections à travers le monde.

Des joueurs de renom fortement touchés

Au Brésil, Vinicius Jr a été diagnostiqué avec une rupture du biceps fémoral de la jambe gauche et ne pourra pas jouer pendant au moins deux mois après la défaite contre la Colombie. Cette nouvelle blessure vient aggraver les problèmes déjà exi

Recommended