Argentine : à peine élu président, l'ultralibéral Javier Milei annonce une thérapie de choc

Le candidat d'extrême droite de 53 ans prend la tête de la troisième puissance d’Amérique latine. É avec 56% des voix, il a notamment préconisé «un ajustement (économique) beaucoup plus dur" que celui demandé par le FMI.