L'interview d'actualité - Perrine Sallé

  • l’année dernière
Chroniqueuse : Johanna Ghiglia 


L’affaire Nahel a grandement creusé le fossé entre la population et les forces de l’ordre. Au fil de cinq jours d’émeutes d’une extrême violence, la police a été prise pour cible. Une situation qui ulcère Perrine Sallé, porte-parole de l’association Femmes de Forces de l’Ordre (FFOC) et co-autrice de « Putes à flic ». Sur le terrain, les tensions commencent à s’atténuer. Cette femme de « flic » détaille la surmobilisation des forces de l’ordre pour « la protection des Français ». Comme 45 000 policiers, son mari a été envoyé sur le front pour faire face aux émeutiers. Sur le plateau de Télématin, elle revient sur ces terribles nuits où l’objectif était d’en découdre avec la police et de « tuer du flic ».