Orano: en pré-retraite, ces salariés doivent choisir entre revenir au travail ou perdre de l'argent

  • l’année dernière
Seize employés de l'entreprise Orano, nés après 1961 mais déjà en retraite, ont reçu début avril une lettre recommandée les informant qu'ils sont touchés par la réforme. Ils doivent choisir entre un congé sans solde, toucher moins d'argent... ou revenir au travail.