Gabrielle Cluzel : «Ces gestes symboliques […] c’est dangereux»

  • l’année dernière
Gabrielle Cluzel, sur la poupée à l’effigie d’Élisabeth Borne pendue et sur le ballon avec la tête d’Olivier Dussopt affiché par un député LFI : «Quand je vois ces pendaisons et ces têtes coupées et que ceux qui participent à ces manifestations disent ensuite que ce n’est pas très grave et que c’est une plaisanterie, ça m’inquiète profondément parce que je crois qu’il ne faut pas minimiser cela.»