il y a 3 mois

Plusieurs téléspectateurs de la Star Academy ont saisi l'ARCOM (ex-CSA ) après la séquence dans laquelle une professeur humilie, selon eux, Julien - TF1 tente déteindre la polémique avec les excuses de l'enseignante

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Plusieurs téléspectateurs de la Star Academy ont saisi l'ARCOM (ex-CSA ) après la séquence dans laquelle une professeur humilie, selon eux, Julien. L'ARCOM qui devrait regarder et analyser la séquence dans les prochains jours pour savoir si il y a vraiment eu un dérapage de la part de cette professeur. Pour bien comprendre cette polémique, il veut revenir à ce qui s'est passé en début de semaine.
Après avoir été sauvé par le public samedi soir, Julien, un des candidats emblématique de cette saison de la Star Academy a eu le droit à un debrief plutôt violent lors de son retour au château.

Aux côtés de ses camarades, le chanteur a reçu les commentaires de la professeur d’expression scénique Laure Balon :

"Tu n’écoutes jamais rien (…) T’es fainéant, tu n’essayes pas (…) T’es à côté de la plaque (…)Toi, tu es là à draguer le public, tu dragues la caméra pour avoir le public pour qu’il vote !».
Alors que le jeune homme a expliqué avoir fait une crise d’angoisse ce samedi soir, avant de monter sur scène, il a demandé à la professeur si elle aurait préféré "qu'il tombe dans les pommes ?" Et la réponse de Laure Balon a été tout aussi violente, puisqu'elle lui a lancé : "Oui, au moins tu aurai fait quelque chose !".

Ces propos ont déclenché une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, certains parlant donc de harcèlement contre Julien.

Sur les réseaux sociaux, c’est surtout le ton employé par la professionnelle qui a choqué les internautes, très remontés certains allant jusqu’à réclamer son départ de la "Star Ac".

Une situation qui visiblement a fait réagir la production, puisque on a pu voir hier soir dans la quotidienne une séquence dans laquelle Laure Balon est venue présenter ses excuses à Julien :

"Sache que quand j'ai quitté le debrief, j'étais très mal parce que je ne t'ai pas laissé ta chance. Je n'ai pas laissé ta chance de t'exprimer. Je t'ai coupé la parole et c'était de ma part vraiment très maladroit. Je n'aurais pas dû. Au fond, je ne suis pas du tout comme ça. C'est juste les trucs qu'on m'a enseignée et qui prennent le dessus et que j'essaie vraiment de changer.

Voilà le résultat d'une génération de professeurs qui étaient comme ça. On n'avait pas le droit à la parole. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, c'est comme si quelque chose est venue en moi et je n'ai pas contrôlé.

Le pire est que je suis supposée vous apprendre à gérer les émotions et je n'ai pas géré les miennes. Je suis toujours sur un terrain d'apprentissage comme toi. La seule chose que je voulais, c'était te donner confiance et j'ai fait tout le contraire. Et je n'ai pas pris en compte ton malaise donc je n'ai pas été juste avec toi".

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir