Liz Truss était ‘obsédée par la météo’ car elle craignait que les tests de Vladimir Poutine envoient des radiations vers le Royaume-Uni !

l’année dernière
L’ancienne Première ministre, qui a donné sa démission et a été remplacée par Rishi Sunak, était prétendument inquiète que les radiations atteignent le pays comme cela a été le cas en 1986 après l’accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Recommandée