il y a 2 mois

Nathan Devers : «On assiste à une partie de ping-pong généralisée entre la Préfecture, la mairie, le Ministère de l'Intérieur et un absent, qui est peut-être le principal concerné : le Ministère de la Santé», à propos du crack à Paris

CNEWS
CNEWS
Selon Nathan Devers, l'absence du Ministère de la Santé dans les actions visant à faire reculer la présence du crack est déplorable. Le philosophe vise des politiques qui ne prendraient aucune responsabilité, et se contenteraient d'instrumentaliser ce problème à leurs profits.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir