il y a 4 mois

Variole du singe : fin d'isolement pour Nicolas

Le Point Abonnés
Le Point Abonnés
Le 23 juillet l’OMS a déclaré l’urgence de santé publique de portée internationale concernant le monkeypox. Au bord du canal Saint Martin à Paris, entre les arbres et les écluses, Nicolas prend enfin l’air. Depuis 3 jours il peut remettre le pied hors de son appartement. Il a passé 3 semaines isolé après avoir été diagnostiqué porteur de la variole du singe. Au fil des jours, les boutons fleurissent sur le corps de Nicolas. Il voit sa peau changer, se farder de crevasses et de bosses. Une lésion située au niveau de ses parties génitales empire : « C’était assez traumatisant en fait. J’étais un peu choqué de ce que je voyais. » Les journées sont plus douloureuses les unes que les autres. Nicolas appelle alors « Monkeypox info service », numéro vert accessible de 8h à 23h. Au bout du fil, un jeune homme le rassure, lui demande de patienter et lui assure qu’il ne peut rien faire de plus qu’attendre.


Suivez nous sur :
- Youtube : https://www.youtube.com/c/lepoint/
- Facebook : https://www.facebook.com/lepoint.fr/
- Twitter : https://twitter.com/LePoint
- Instagram : https://www.instagram.com/lepointfr
- www.lepoint.fr

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir