il y a 8 mois

La Première ministre Elisabeth Borne juge "très choquants" les propos "outranciers" de Jean-Luc Mélenchon sur la police - VIDEO

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Elisabeth Borne a jugé mardi "très choquants" les propos "outranciers" de Jean-Luc Mélenchon, qui a tweeté que "la police tue" après un contrôle à l'issue duquel une passagère a été tuée par des tirs policiers samedi à Paris. "Je trouve très choquant la façon qu'a Jean-Luc Mélenchon de s'en prendre systématiquement à la police avec des propos totalement outranciers", a déclaré la Première ministre sur France Bleu. "Les policiers exercent une mission difficile au service des Français".

Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui brigue le poste de Premier ministre en cas de victoire de la gauche réunie, n’a pas tardé à s’exprimer, samedi puis dimanche soir, après le contrôle opéré dans le XVIIIe arrondissement de la capitale. Dans deux tweets, M. Mélenchon a dénoncé « une police (qui) tue », coupable d’appliquer « la peine de mort pour un refus d’obtempérer » et exerçant « un abus de pouvoir inacceptable ». « Le préfet approuve ? Le ministre félicite ? La honte c’est quand ? », a-t-il ajouté.

Les policiers « font un travail courageux, difficile et risquent leur vie à chaque instant. Les insulter déshonore ceux qui veulent gouverner. Laissons les enquêtes se faire sans les utiliser comme des otages d’une campagne électorale », lui a répondu le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir