il y a 4 mois

5 choses à savoir sur Élisabeth Borne deuxième femme Première ministre, choisie p@r Emmanuel Macro

Allo News, Sport & Tech
Allo News, Sport & Tech
-Merci d'avoir regardé la vidéo
-Aide-moi à aimer + suivre cette chaîne + partager cette vidéo
-Merci beaucoup
Ce lundi 16 mai marque la nomination d'une deuxième femme à devenir première ministre sous la vème république emmanuel macron ayant fait le choix de faire entrer elisabeth borne à matignon c'est bel et bien une femme qui va devenir première ministre dans les prochains jours emmanuel macron n'avait jamais caché son envie d'élire une femme à ce poste depuis sa réélection le 24 avril dernier a donc choisi elisabeth bornes pour assurer la fonction en remplacement de jean castex une femme que le président de la république connaît bien étant donné qu'elle était ministre du travail durant son premier quinquennat point le président de la république a nommé madame elisabeth bornes première ministre et l'a chargé de former un gouvernement a annoncé l'elysée par le biais d'un communiqué en précisant c'est le choix de la compétence au service de la france d'une femme de conviction d'action et de réalisation a par ailleurs expliqué l'elysée en entrant à matignon elisabeth bornes succède donc à edith cresson qui avait été premier ministre durant le second septennat de françois mitterrand de mai 1991 à avril 1992 la désormais ex ministre du travail semble avoir le profil recherché par emmanuel macron qui souhaitaient un premier ministre profil social environnemental et productif elle a la culture de l'état du territoire et de l'entreprise et a démontré sa capacité à mener des réformes la transition écologique est au coeur de son engagement c'est une femme de gauche avec un engagement social notamment pour la jeunesse avec l'apprentissage et le contrat d'engagement jeunesse a notamment souligné l'elysée point une femme intransigeante de points lorsque lycées baisse bord neuf a nommé ses ministres ces derniers ne devront pas la décevoir en effet la nouvelle première ministre est décrite comme bosseuse et exigeante lorsqu'elle a dirigé la ratp de 2015 à 2017 on n'en connais plus d'un qui sont sortis de son bureau en larmes a fait savoir une source anonyme à nos confrères du monde et aurait même gagné le surnom de burn out [Musique]

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir