il y a 8 mois

La France Insoumise accusée d'utiliser un mannequin d'Emmanuel Macron à connotation antisémite en le représentant avec un nez crochu rappelant les traits de certaines caricatures

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Il y a-t-il eu des mises en scènes antisémites contre Emmanuel Macron lors de la manifestation des Insoumis, dimanche dernier à Paris. C'est une séquence qui fait polémique quand dans la foule, un pantin à l’effigie d’Emmanuel Macron a attiré l’attention. À plusieurs reprises, des militants l’ont fait sauter sur un drap tendu.

Pour la journaliste et chroniqueuse Isabelle Saporta : « C’est antisémite. Et c’est dégueulasse », a-t-elle twitté.

Elle estime que le visage de la marionnette, qui affuble le président de la République d’un nez crochu, rappelant les traits de certaines caricatures antisémites du XIXe et de la première moitié du XXe siècle est en effet un signe fort. Car même si Emmanuel Macron n'est juif il pourrait ainsi signifier son rapport à l'argent et son passé puisqu'il a travaillé dans la Banque comme banquier de septembre 2008 à mai 2012 pour la banque Rothschild.

Pour le député de la France Insoumise Adrien Quatennens, il n’y avait rien d’antisémite là-dedans, puisqu’il affirme que le masque représentant le visage du président de la République se trouve “en vente libre sur internet". "Il n’a pas été conçu par des insoumis. Je n’ai pas vu que le nez soit spécialement crochu”, a-t-il affirmé.

Certains font également remarqué que ce masque n’avait pas été façonné par les militants, mais qu’il s’agissait d’un masque en latex, en vente libre sur différents sites internet de farces et attrapes. Il est en effet le premier à apparaître dans les propositions de Google shopping.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir