La reine Elizabeth II face au coronavirus : les nouvelles pas si rassurantes de Buckingham...

il y a 2 ans
Faut-il s'inquiéter pour la reine ? Testée positive au coronavirus le week-end dernier, Elizabeth II limite ses activités depuis son château de Windsor. Dans un communiqué relayé ce mardi, Buckingham a donné des nouvelles de la souveraine.
#ElizabethII #coronavirus #Buckinghamdonne #nouvellespeu #rassurantes #elizabeth #elizabethdocumentaire
Buckingham donne enfin des nouvelles de la reine. Testée positive à la Covid-19 dimanche dernier, Elizabeth II ne souffrait que de symptômes légers et devait poursuivre quelques engagements officiels peu fatigants. Mais le palais vient d'annoncer, ce mardi 22 février 2022, que la souveraine de 95 ans ne pourra malheureusement pas tenir ses engagements prévus ce jour.

Citant un communiqué du palais, la journaliste du Daily Mail Rebecca English a rapporté sur Twitter que "sa Majesté souffre toujours d'un rhume léger comme les symptômes de Covid" et qu'elle "a décidé de ne pas entreprendre ses engagements virtuels prévus aujourd'hui". Pour autant, la reine devrait continuer des "tâches légères" d'ordre administratives depuis son château de Windsor, où elle vit à temps plein, après avoir quitté Buckingham et l'agitation londonienne au début de la pandémie. Bien qu'elle soit triplement vaccinée, l'état de santé de la souveraine reste surveillé de très près par ses médecins.

Elizabeth II aurait-elle contracté le coronavirus après avoir vu son fils le prince Charles ? Le prince de Galles a en effet été déclaré positif le 10 février, 2 jours après s'être entretenu avec sa mère. Son épouse Camilla a elle aussi été contrainte de s'isoler après avoir été testée positive à son tour...

Ce début d'année est décidément riche en émotion pour Elizabeth II. Si la Britannique a eu la joie d'entamer les célébrations de son jubilé de platine pour ses 70 ans de règne, qui se poursuivront en grande pompe début juin, elle a également dû gérer les démêlés judiciaires de son fils le prince Andrew, accusé d'agressions sexuelles sur mineur outre-Atlantique. Finalement, un accord financier a été passé la semaine dernière, notamment grâce à la contribution pécuniaire de la souveraine.

Recommandée