il y a 11 mois

Les médias corrompus par Justin Trudeau ? | Désintox | ARTE

Désintox - Arte
Désintox - Arte
Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes, à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur Twitter : https://twitter.com/ArteDesintox
Sur le site d'Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014077/28-minutes/RC-016371/desintox/

Justin Trudeau pris en flagrant délit d'aveux de corruption ? À l'heure où Ottawa est le théâtre de manifestations contre les restrictions sanitaires, les détracteurs du Premier ministre canadien ont déniché une vidéo le mettant en cause.

Depuis le 2 février, elle circule à un rythme effréné sur Twitter. On y voit Justin Trudeau s'adresser au public depuis un pupitre. Et dire : « On entend parler ces jours-ci des biais libéraux des médias, comment ils laissent toujours le gouvernement tranquille sans raison valable. C'est évident qu'ils nous laissent tranquille pour une très bonne raison : parce qu'on les a payés 600 millions de dollars ! » Une photo du Premier ministre apparaît à l'écran, tandis qu'il poursuit : « Vous n'obtenez pas des gros titres magnifiques comme ceux-là si vous ne graissez pas la patte un minimum... »

Ce supposé aveu, que certains diffusent au premier degré, est complètement manipulé. La captation du discours date en réalité de mai 2019 et a été réalisée à l'occasion du dîner de la presse parlementaire canadienne au cours duquel Justin Trudeau a largement usé d'ironie. Au moment où le Premier ministre se félicitait des « gros titres magnifiques » obtenus en « graissant la patte des journalistes », défilaient devant lui des titres d'articles clairement en défaveur du gouvernement. Tels que « Justin Trudeau a perdu le droit moral de gouverner », ou encore « Justin Trudeau et le degré zéro de la réflexion ». Ce que la vidéo virale a bien pris soin de cacher.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir