l’année dernière

Faux Pass Sanitatire - Ecoutez le témoignage de ce jeune homme qui explique s être procuré un faux QR code pour 100 euros faisant croire qu'il est vacciné

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Le pass sanitaire obligatoire est entré en vigueur pour de nombreuses professions et sera encore étendu le 15 septembre 2021, mais certains salariés n'hésitent pas à acheter de faux certificats de vaccination à l'insu de leurs employeurs. Ecoutez le témoignage sur France 2, hier soir, de ce jeune homme qui explique s être procuré un faux QR code pour 100 euros faisant croire qu'il est vacciné.

Selon Nicolas Baudelot, cofondateur de Medicalib, plateforme de coordination des soins à domicile, interrogé cette fois sur France Inter, le principe est simple : un intermédiaire transmet les informations à un professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier, etc) qui a un accès personnel à la plateforme de vaccination.

Ce dernier entre sur son clavier les informations comme s'il venait de vacciner la personne en question, et le tour est joué. Il arrive même que l’on jette une dose de vaccin à la poubelle pour que les stocks correspondent au nombre de personnes prétendument vaccinées.

Le faux QR code est donc en fait un vrai-faux QR code validé par Ameli, la plateforme de la sécurité sociale. La supercherie (parfaitement illégale) est indétectable.

La section cybercriminalité du parquet de Paris a par exemple ouvert une information judiciaire à la mi-juillet : trois personnes ont été mises en examen pour "atteintes à un système de traitement automatisé de données en bande organisée, faux et détention de faux administratif, blanchiment aggravé et association de malfaiteurs".

On peut également citer le cas de cette employée du centre de vaccination d'Alpexpo de Grenoble, poursuivie par la justice. Elle a reconnu avoir réalisé une douzaine de fausses attestations, parfois contre rémunération.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir