l’année dernière

Eric Dupond-Moretti critiqué dans les Grandes Gueules : le ministre de la Justice...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
Eric Dupond-Moretti critiqué dans les Grandes Gueules : le ministre de la Justice...
Eric Dupond-Moretti a été nommé ministre de la Justice lors du remaniement embrayé par Jean Castex en juillet 2020. Mais l’ex-avocat ne fait pas l’unanimité. Une chroniqueuse des Grandes Gueules d’RMC, Marie-Anne Soubré, s’en est pris à lui ce jeudi 26 août sur les ondes. Pas tendre avec le membre du gouvernement, l’avocate n’a pas mâché ses mots concernant les projets qu’il avait pour faire évoluer les moyens donnés à la justice : « Il nous ment, j’en ai assez, on prend les gens pour des idiots ». Sauf qu’Eric Dupond-Moretti, adepte de l’émission, écoutait au même moment. Et hors de question pour lui de laisser dire des choses « fausses » d’après lui. C’est la raison pour laquelle il a pris son téléphone, contacté le standard et pu réagir directement dans l’émission après l’intervention de Marie-Anne Soubré : « Ce n’est pas un coup de gueule, c’est un coup de sang du ministre. Il y a une partie compliment, sur laquelle je ne reviens pas, qui est plutôt agréable. Et puis il y a une charge, qui n’est fondée sur rien, et qui le contraire de la vérité ».Eric Dupond-Moretti ne s’est pas arrêté là et a étayé son propos : « Je veux bien qu’on pousse des coups de gueules ! Je ne connais pas cette jeune femme, je ne l’ai jamais rencontrée lorsque j’étais avocat et je le regrette. Mais on ne peut pas raconter impunément n’importe quoi ».S’il accepte la critique, le compagnon d’Isabelle Boulay refuse de s’entendre dire qu’il n’y connaît rien : « On bosse comme des dingues ici, et on se fait démolir, dessouder, en deux coups de cuiller à pot, sans que la contradiction soit apportée, et je vous remercie infiniment de me permettre de dire ces choses ! » Un droit de réponse essentiel pour lui.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir