l’année dernière

Gabriel Attal : «Une chose est claire : la France ne refusera pas un malade. Le tri des patients n’est pas une option, ça ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais»

CNEWS
CNEWS
Gabriel Attal : «Une chose est claire : la France ne refusera pas un malade. Le tri des patients n’est pas une option, ça ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais» 

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir