il y a 3 ans

Pourquoi les ''oubliés du 11-Septembre'' ont failli perdre leurs indemnisations

TéléStar
TéléStar
Le 12 juin, lors d'une audition au Congrès américain, Jon Stewart , ex-animateur du "Daily Show" sur Comedy Central, bouleversait les États-Unis.
Lui qui depuis quatre ans se consacre à la défense des " oubliés du 11-Septembre " évoquait, ému, le sort tragique de ces milliers de secouristes, pompiers et policiers, qui ne sont pas morts ce jour-là dans les décombres du World Trade Center mais qui, lors des opérations de sauvetage et de déblaiement ont développé de lourdes maladies après avoir respiré des fumées toxiques.
Si 2973 personnes sont mortes et plus de 6000 ont été blessées lors de la destruction des tours jumelles, presque autant souffrent des conséquences de l'attentat .
Le 23 juillet, à la suite de la Chambre des représentants, le Sénat approuvait par 97 voix contre 2 la prolongation du fonds d'indemnisation des victimes des attentats du 11-Septembre, au-delà de la prise en charge des frais médicaux.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir